fbpx

Football Manager 2021 sera disponible sur Xbox mais pas PS5

Premières annonces aujourd’hui de Sports Interactive concernant Football Manager 2021 disponible sur encore plus de plateformes.


Lancement officiel de FM21 le 24 novembre prochain

Date à notre sur votre calendrier si vous êtes comme nous de grands passionnés (et addicts !) de Football Manager, la référence des jeux de management. FM21 sera en téléchargement sur Steam et l’Epic Games Store à partir du 24 novembre.

Le jeu est d’ores et déjà disponible en précommande (PC et Mac) avec 10% de réduction jusqu’au lancement.

Comme à l’habitude une démo FM21 sera disponible environ 2 semaines avant la sortie du jeu. Les parties débutées sur la démo peuvent être continués sur la version finale.

Sports Interactive commencera à communiquer à partir de début octobre les nouvelles fonctionnalités et licences officielles.

FM21 sur votre canap’ avec une version Xbox !

Grande nouveauté, FM21 sera disponible en téléchargement sur le Xbox Store sur une version “Play Anywhere” nous permettant de partager leurs sauvegardes entre leur PC Windows 10 et leur Xbox. Le jeu fonctionnera sur Xbox One ainsi que la prochaine génération: Xbox Series S et Series X.

Pour l’annonce des fonctionnalités de FM21 Xbox rendez-vous sur les réseaux sociaux à partir de début novembre.

Une plateforme de plus pour Football Manager qui est également disponible sur Nintendo Switch, iOS et Android via la version Football Manager Touch et Football Manager Mobile.

FM21 ne sortira pas sur PS5

Miles Jacobson s’est vu demandé sur Twitter pourquoi FM21 ne sera pas disponible sur PS5, seule console sur laquelle Football Manager ne sera pas disponible cette saison.

Miles a expliqué qu’aucun contact n’a eu lieu avec Sony qui n’est pas pour le moment intéressé par une version de Football Manager sur PS5. Pour calmer les débats, Miles a rappelé que pour lancer un jeu il est nécessaire de recevoir un kit de développement PS5 et que ce nombre est limité. Libre donc bien sûr à Sony de choisir.


Ce non-intérêt de Sony fait donc les affaires de son concurrent Microsoft.