fbpx

Qu’est ce que le cheerleading compétitif et comment le pratiquer en France ?

Le cheerleading est un sport venu des États-Unis où les “cheerleaders” encouragent leur équipe sportive universitaire ou professionnelle (NBA, NFL…).


Cheerleading se traduit en français par “mener les encouragements”. C’est une discipline très complète alliant à sa façon la danse, l’acrosport et la gymnastique.

Le cheerleading compétitif est la version compétitive de cette pratique sportive appelée aux États-Unis cheerleading “All Star” on ne parle pas ici de ce qu’on appelle couramment “pompom girls”.

Cheerleading en France

On ne parle donc pas ici d’encourager une équipe. Voici les différents mouvements:

  • Sauts: jumps en anglais
  • Portés: stunts
  • Acrobaties: tumbling
  • Danse

La “routine” de cheerleading est une chorégraphie de trois minutes notée notamment sur la créativité, équilibre et souplesse.

L’uniforme de cheerleading

  • Cheerleaders féminines: une jupe cachant le pli des fesses, un short cachant toutes les fesses et l’entrejambe même pendant les mouvements. Ainsi qu’un haut à manches courtes, longues ou à bretelles.
  • Cheerleaders masculins: un pantacourt, pantalon ou bermuda ainsi qu’un t-shirt manches courtes ou longues. Les sous-vêtements ne doivent pas être visibles.

Le non respect des règles ci-dessus retire des points lors des compétitions. La tenue doit de plus permettre la visibilité des mouvements lors des chorégraphies.

Le cheerleading en France

Le cheerleading a fait son apparition en France dans les années 2000. La France compte aujourd’hui plus de 4500 licenciés à la Fédération française dont des hommes. Cette pratique sportive n’est pas réservée aux femmes, des hommes pratiquent le cheerleading compétitif. C’est le cas dans tous les clubs dont par exemple les Tigers de Villenave d’Ornon ou le Paris Cheer, le meilleur club français. Il y a d’ailleurs un championnat de France de cheerleading.

Des clubs existent désormais dans les plus grandes villes françaises dont Pau, Nantes, Dijon ou Bordeaux. Rendez-vous sur le site de la fédération française de cheerleading pour en savoir plus.