Business et gestion d’image de Maria Sharapova

Business et gestion d’image de Maria Sharapova

Maria Sharapova, joueuse de tennis russe, a été élue pour la 11ème année consécutive sportive la plus riche du monde par Forbes avec presque 29.5 millions de $ de revenus générés pour la plupart par ses contrats sponsoring.
L’occasion à travers cet article d’analyser le business et gestion d’image de Maria Sharapova et l’impact pour les marques de sa non-présence à l’US Open.

Profitant de sa réussite sportive, sa notoriété et son image glamour, Maria Sharapova aujourd’hui agée de 28 ans, a depuis ses 17 ans signé de juteux contrats publicitaires avec les plus grandes marques.
Elle dispose actuellement de contrats sur les courts avec Nike et Head et en dehors des courts avec notamment Porsche, TAG Heuer, Evian, Cole Haan et tout récemment American Express.

Maria Sharapova est une icône majeur de Nike Women et NikeCourt, la branche tennis de la marque au swoosh ayant une collection lui étant dédiée et portée par la joueuse sur les courts: NikeCourt Zoom Vapor 9.

Sharapova représente également Porsche depuis 2013, devenant le premier ambassadeur non-masculin d’une marque cherchant à changer son image très masculine.
Porsche est partenaire du tennis, étant le sponsor principal du tournoi de tennis WTA de Stuttgart (Porsche Tennis Grand Prix) d’ailleurs remporté trois ans de suite par la russe: 2012, 2013, 2014.
Porsche ne pouvait espérer mieux avec son ambassadrice vainqueur du tournoi, ce qui a permis à la marque d’activer d’autant plus son partenariat avec la championne posant sur le court avec les voitures de la marque.

« Maria Sharapova est une athlète exceptionnelle. Elle allie top performance dans son sport, élégance et puissance. Ces qualités sont justement celles correspondant à nos voitures de sport. »
Matthias Mueller, CEO Porsche AG.

Une businesswoman avertie

Sharapova maintient des partenariats de longues durées avec certaines marques, dont Nike depuis l’âge de 11 ans, cette longévité venant en partie selon son agent Max Eisenbud de sa capacité à comprendre les enjeux du sport business ainsi que la manière de gérer au mieux son image de marque.
Elle a d’ailleurs crée sa propre marque de bonbons Sugarpova dont elle est également directrice créative, pouvant ainsi exploiter à son compte ses talents de businesswoman et se préparer pour l’après-tennis.
Elle gère par ailleurs elle-même sa page Facebook de 15 millions de fans cherchant à être la plus authentique possible auprès de ses fans.

« Un contenu unique et original ainsi qu’une contribution personnelle sont la clé d’une présence réussie sur les réseaux sociaux. »

Calling all chocolate lovers! Help us name our newest candy and you could win a signed racket and personalized note from Maria!Enter here: http://a.pgtb.me/5pcMlQ

Posted by Sugarpova on Wednesday, August 26, 2015

 

Selon elle, le succès dans le sport et l’entreprenariat s’obtient par la même logique de cohérence et persévérance mais également par la recherche constante de nouvelles opportunités de développement permettant de progresser et être en avance sur la concurrence.

« En tant qu’athlète et entrepreneuse j’aime regarder autour de moi et voir ce qui n’est pas réalisé par les autres. Dans la plupart du temps c’est ici que se trouvent les meilleures opportunités de réaliser quelque chose de spécial. »

Les marques impactées par son forfait à l’US Open

Maria Sharapova a annoncé son forfait pour l’US Open, se déroulant actuellement à Flushing Meadows (New York), tournoi majeur pour les marques notamment car étant le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.
Cette absence pour cause de blessure à la jambe droite est bien entendu une déception non pas seulement pour ses fans mais également pour l’organisation du tournoi et surtout ses sponsors comptant sur l’événement et notoriété de Maria pour transférer ces valeurs à la marque.
Le coup le plus dur étant pour American Express qui a signé un contrat avec la championne avec justement en vue ce tournoi de l’US Open, le contrat de 2 ans devant être en partie rentabilisé par la campagne lancée pour cet événement.

Cet activation de la marque comprend une expérience virtuelle intitulée « You vs. Sharapova » permettant aux fans d’affronter Maria Sharapova face à un écran.

About author

You might also like

Trends

L’industrie sportive se donne rendez-vous au salon du marketing sportif SPORTEM

Suite au succès de ses 2 premières éditions au Stade Pierre-Mauroy de Lille, le salon du marketing sportif SPORTEM aura lieu les 27 et 28 mars prochain au Parc des

Sport business

Nike et adidas félicitent leur Ballon d’Or

La cérémonie du Ballon d’Or a récompensé ce lundi Lionel Messi et Carli Lloyd comme joueur et joueuse de l’année 2015, l’occasion pour leur sponsor de communiquer sur leur ambassadeur

Sport business

Infographie de la Coupe du Monde de Rugby

Infographie de la Coupe du Monde de rugby réalisée par l’agence de marketing sportif Sportlab sur le business et image de cette compétitions et du rugby de manière générale auprès de la